Quand les BÉKÉS violent en toute impunité les 50 pas géométriques en Martinique an bonda manman yo

Voilà quelques demeures appartenant à des békés qui se situent sur les 50 pas géométriques entre Pointe chaudière au Vauclin et le Cap-est au François la ville d’Antiste et de Bernard Hayot. Ces gens sont dans l’illégalité. La #Martinique ce n’est pas la Floride. La loi appliqué en #France  le pays des droits de l’homme qui a déclaré l’#esclavage crime contre l’humanité est pourtant claire . https://agence50pas972.org/agence-des-50-pas-geometriques/definition-et-historique/

Mais les békés n’en ont rien à foutre et le pays de #colbert le père du #codenoir ferme ses yeux loli. Tiens ça me rappelle quelqu’un. Le mot béké qui en bambara (langue issue du continent africain) signifie PROPRIETAIRE D’ESCLAVES claque comme un coup de fouet divin.

 Donc depuis 1847…rien n’a changé en Martinique. La preuve, la maison d’un nègre Monsieur Nomis datant de 1936 (Tiens tiens…Bernard Hayot est né en 1934…) a été détruite. Et pendant ce temps-là…les nègres glaires boivent du Champagne…du rhum…mangent du sucre pour tromper leur misérable misère. Pathétique.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer