Quand les mules et une nuit *

Screenshot_2016-03-18-22-20-40-1
Lu sur le mur Facebook de Marie-Michèle Darsières.

Beaucoup de gens condamnent sans savoir la nébuleuse dans laquelle certaines « mules » hommes ou femmes , peuvent être pris . L’appât du gain pour ces trafiquants de toutes sortes n’a pas de limites … la société de consommation et les millions, sinon milliards drainés par le trafic de #cocaïne , font perdre à tous ces gens là , le sens des valeurs … regardez Breaking Bad sur Netflix et vous comprendrez que ces « mules » ne sont en fait que de pauvres personnages , souvent forcés et menacés pour accomplir leur voyage . « Sur place,en #Martinique, le produit se négocie autour de 6000 euros le kilo. En métropole ou en Europe, il est revendu de 35 à 40.000 euros le kilo, soit six à sept fois plus cher », précise-t-on. Au cours des perquisitions menées aux domiciles des suspects, les policiers ont confisqué 30.000 euros en liquide. » ( source : 22-01-2016 / Metronews) …Les commanditaires, ceux qui sont au sommet de la pyramide, ne sont jamais inquiétés : trop riches, trop puissants !!!

*Le titre est de la rédaction de Bondamanjak

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer