Qui dirige le CHUM, Martinique?

Screenshot_2016-04-29-16-11-02-1
Qui dirige le #CHUM, #Martinique?

Serait-ce Mr Estienne, comme écrit sur le papier?

Serait-ce Mr Ursulet ? Le Ministère ?

Non, aujourd’hui, et ce depuis de nombreuses années, ce sont certains syndicalistes, qui imposent tout leur pouvoir à cette institution.

Pratiques illégales à la clef. Il est inadmissible de laisser bloquer un axe de circulation par un syndicat, FO pour ne pas le nommer, Mr [email protected] en figure de proue.

Bras armé de la direction. Depuis des lustres. De trop nombreuses personnes ont fait les frais, de leur violence verbale mais pas seulement.

Intimidations, blocage, rapport de force, injures, propos injurieux, haineux. Direction bloquée de façon récurrente lors des venues de l’IGASS. Plusieurs cadres ont des souvenirs plus qu’amères de leur passage par le CHUM, Mde Grelet, Mde Sudre…pour ne citer qu’elles, y en a d’autres. .

Aujourd’hui, le médecin qui porte plainte pour diffamation est mis à pied, de façon conservatoire, la direction cherche l’apaisement.

Quel apaisement, alors qu’un médecin a été mis à pied le jeudi 21 Avril, pour avoir osé interpeller les syndicalistes sur l’illégalité de leur barrage sauvage du lundi 18 avril 2016.

Ah oui, mais j’oubliais Mr Jean-Louis a des amis, copains de loges Martiniquaises.

Mr Jean-Louis, que l’on a jamais entendu s’interroger sur la nomination d’un DRH condamné pour agressions et harcèlement sexuel, deux frères. « Le Rambo du sexe » selon le journal le Monde gère un personnel essentiellement féminin.

Mr Jean-Louis, que l’on a pas entendu sur les agents accusés d’avoir renversé un agent de sécurité et abandonné celui-ci sur le parking.

Mr Jean-Louis qui se contrefout de la prise en charge du patient, autrement il serait en grève chaque jour, il préfère terroriser les participants au CHSCT, comme ses petits copains. A-t-il dénoncé les conditions de prise en charge, des patients ? Non, rien sur l’eau à Emma Ventura, rien sur le pain manquant, rien sur l’entassement des brancards aux Urgences qui disparaissent lors des visites ministérielles, il focalise sur le racisme, attise une situation dangereuse en multipliant les affichages honteux pour une institution, affichage qui voudrait montrer que chaque jour les médecins et autres, proféreraient des propos racistes en toute impunité ? Une stratégie du chaos savamment entretenue.

Et, il est serein devant la procédure qui s’annonce, gageons qu’il a déjà réuni une multitude de témoignages, vrais ou faux, peu importe pourvu qu’il gagne, qu’il continue à imposer sa terreur, sur une île de non droit. Et la direction compte sur eux pour le projet de Santé, quelle blague.

On aurait espéré quelques mots sur le Zika, La grippe qui tue, la Réa, mais rien, à part la haine de l’autre et le désordre, la stigmatisation facile et binaire.

Les médecins désertent, les internes qui étaient volontaires hésitent, voir renoncent, tant pis pour nous, notre santé. Ne comptez pas sur lui, pour vous soigner. Continuons a écouter avec tristesse, la litanie des avis d’obsèques.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer