Rachat Rachat Jojo ka koupé…ka koupé Ló a

L’escroquerie semble devenir un modèle économique majeur en Martinique. Ce jour, au palais de justice de Fort-de-France trois hommes ont été mis en examen mais laissés en liberté sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent qui passait par le prisme d’une boutique de rachat d’or. Dans ce dossier on parle également d’un réseau de vente de montres de luxe.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer