Rad Kabann : Aumis soit qui mal y pense

Volontairement, je n’ai rien lu, presque rien vu sur cette exposition qui démarre ce 8 juillet 2019 à l’Atrium à Fort-de-France en #Martinique. Tout simplement parce que RAD KABANN ça me parle, ça habite mes souvenirs. C’est ma mémoire textile. Mes habits d’enfance. Et ces odeurs qui me rassuraient, qui rassuraient mon sommeil et mes rêves d’enfant. Aussi, vivement que je sois curieux pour voir si Alain Aumis est en phase avec cette réalité. Une seule chose est sûre…cette expo…mate la. A suivre.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer