RCI Guadeloupe : Ingrid Sénat face à une glaire assemblée de dépités-es

8 ans que la journaliste Ingrid Sénat de RCI #Guadeloupe subit une odieuse campagne de calomnies en tous genres. Elle a osé dénoncer le comportement inqualifiable d’harcèlement sexuel et moral d’anciens collègues et de sa direction.
Depuis qu’elle a remporté par 2 fois son procès aux prud’hommes contre son employeur et ses agresseurs, une violente campagne de cyberharcèlement sur les réseaux sociaux, se répand ces 15 derniers jours en Guadeloupe, par des messages dégueulasses via WhatsApp le média des émasculés courageux.

Les Bien-Logé-e-s
Et tout ça, dans un silence assourdissant de celles qui s’étaient pourtant dressées comme un seul homme, dans une tribune sans burnes du quotidien France-Antilles Guadeloupe.
Mais le corporatisme a ses limites: le tablier!
Tous portent le même habit: le fameux tablier!
Il est vrai que les rédacteurs en chef adjoints de France-Antilles Guadeloupe sont proches de Thierry Fundéré, l’un des 2 journalistes mis en cause par Ingrid Sénat!
D’ailleurs ne retrouve t’on pas, l’un d’eux officiant ensemble sur la télé communautariste Éclair TV, revêtus de leur beau tablier?
Hypocrisie crasse et puante de cet entre-soi, qui monopolise télés et radios pour blablater sur tout et sur rien à la fois, en singeant le modèle exporté des chaines nationales françaises, pensant faire l’opinion.

Silence radio
Un silence parfait qui en dit long sur la lâcheté et les liens cachés de l’entre-soi.
Qui osera s’attaquer à José Anelka, Daniel Marival, les puissances médiatiques et à Thierry Fundéré, ancien directeur de communication et protégé du sénateur, ex-ministre des colonies, Victorin Lurel ?

Que fait la profession? N’y t’il pas un club de presse en Guadeloupe, pour ramener un peu de sérénité mais surtout prendre position et protéger une consœur, dont justice lui a été rendue par 2 fois, pour les préjudices subies?

Alors qu’en France, une ex-journaliste de Charlie Hebdo, menacée de mort pour sa liberté d’expression et ses positions contre l’islam, reçoit le soutien total, unanime et immédiat de la classe politique et de la profession, en Guadeloupe: silence radio…couilles croisées!
Sans jeu de mots dans ce monde où les bites en or sont en orbite.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer