Roman de Gaston-Paul Effa : Le miraculé de Saint-Pierre aux Editions Gallimard [Continents Noirs]

« Quand les sauveteurs le découvrirent, il avait le visage scellé, d’où le cri ne pouvait jaillir. Il faisait très froid dans le cachot. La ville déserte et saccagée était recouverte de suie noire. Les buissons, les hautes herbes scintillaient. .. »

Seul survivant de l’éruption de la montagne Pelée du 8 mai 1902, Louis-Auguste Cyparis, appelé «le Miraculé de Saint-Pierre», est découvert gravement brûlé dans son cachot. Une destinée étonnante l’ attend…
IMG_4626

IMG_4627

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer