Au Salon de l’Agriculture…Annick Girardin serre les fesses…en vain

Emmmanuel #Macron malgré ses 12h30 de présence au Salon de l’Agriculture n’a pas eu le temps de passer voir les stands des bamboulas ultramarins.
Il a laissé cette tâche ingrate à Annick Girardin et au ministre de secteur Stéphane Travert. La consigne était ne jamais prononcer les mots #pesticide, #Chlordecone, #glyphosate et asulox.
La ministre des Outre-mer a longtemps respecté ce mot d’ordre quasi stalinien. Mais sa langue et surtout celle de la France a fourché dans un tweet.

Screenshot_20180227-214439

L’avenir de l’agriculture en #outremer c’est : valoriser l’#OrigineFrance, aller vers l’excellence et vers une juste rémunération des agriculteurs, cultiver des produits saints et respectueux de l’environnement #SIA2018
…des produits saints à défaut d’être sains…hum hum…c’est le pape François qui va être content. Vite un verre de Rome Clément. Amen.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer