#Seleção…pas de langue de bois

voilà ce que disait Paulo César, joueur brésilien, champion du monde avec #Pelé, ex joueur de Marseille

Donc si ce #Brésil pragmatique ne remporte pas son Mondial, c’est un double échec?
Non! Ce serait une chance énorme de changer, parce que c’est le moment. Beaucoup de monde attend ça, 2014 doit être un tournant. Pour le foot mais aussi pour le pays : politique, éducation, santé, culture, salaires, inégalités. Si on gagne, on va oublier tout ça et continuer la fête.

Scolari.
« C’était un stoppeur moyen, Un bourrin (rires). Il pense comme ça. Défensif. Il faut d’abord empêcher l’adversaire d’attaquer. Ne pas laisser jouer. Et si on ne prend pas de but, on ne perd pas. Et après, seulement, on voit comment on peut gagner. »

là c’est son compère #Jairzinho qui parle
Si tu enlèves #Neymar, qui est un bon joueur, il n’y a plus personne. Du moins parmi ceux que Felipe #Scolari a sélectionnés. Il y a quand même mieux que #Fred en attaque au pays ! Comment un joueur qui ne fait même pas l’unanimité dans le Championnat brésilien (NDLR : Fluminense a évité la relégation de justesse) et qui a été blessé six mois cette saison, peut-il être le titulaire de la Seleção ?

Le football brésilien peut-il s’en remettre ?
Il faut tout changer en profondeur. Revenir aux valeurs qui sont les nôtres et qui ont fait notre gloire et notre succès. Cela fait des années que les anciens comme moi, nous le disons. Ce n’est pas nouveau ! Mais nous ne sommes pas écoutés. On préfère mettre en place des gens qui ont un bon réseau, qui savent faire du copinage, plutôt que des personnes compétentes. Et pourtant, le pays n’en manque pas, croyez-moi ! Le principal responsable de ce désastre, c’est le président de la Confédération Brésilienne de Football (NDLR : José Maria Marin). Il doit démissionner.

là c’est #Romario autre champion du monde
« Après tout, les défaites font partie du sport, mais nous devrions avoir honte d’avoir la gestion du foot la plus corrompue du monde. […] Le président de la Confédération brésilienne (#CBF), José Maria #Marin, est un voleur et un partisan de la dictature. Marco Polo Del Nero, son adjoint (qui le remplacera l’année prochaine, NDLR), a récemment été incarcéré et mis en accusation par le Gouvernement fédéral pour des crimes contre le système financier. Ce sont eux qui dirigent notre football, c’est honteux. Ils devraient être en prison ! Bande de clochards ! »
« #Rousseff (la présidente du pays, NDLR) devra remettre la Coupe à une autre sélection. Ce geste sera à l’image de la valeur qu’elle a donnée à notre football ces dernières années. Ils vont prendre la Coupe et nous, nous resterons avec nos stades surfacturés et aucun héritage matériel. Ce sera la Coupe de la honte… »20140713-185421-68061963.jpg

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer