Une semaine de food porn en Martinique

Une semaine de food porn en #Martinique. Quand on revient dans cette île où a vécu le Comte de Blénac, on doit vite retrouver une bouée pour tenter rédiger son propre cahier d’un retour au pays natal. Celle qui me semble la plus utile c’est la nourriture. Les goûts, les saveurs, réveillent habilement votre essence identitaire et vos sens. Pour ce, il faut se rapprocher de sa base.Sa manman. Heureux ceux et celles qui peuvent profiter sainement de ce lien intense. Manger chez sa manman ou chez l’équivalent, c’est la garantie d’une immersion culinaire authentique. C’est ce que j’ai eu la chance de faire pendant un peu plus d’une semaine. Et quand j’y repense je vis ça bien. Pourvu que ça dure.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer