Serge #Letchimy…entre bilan de mensonges et mensonges de bilan

En #Martinique, il y a des politiques qui crânent et osent le cirage pour briller et il y en a d’autres qui brillent du crâne. Serge #Letchimy est un mélange des deux. Au cœur d’un mandat décevant, le président du Conseil régional n’a plus, bien malgré lui, que des mensonges comme arguments politiques. Celui qui avait fait rêver toute une population déguisée en peuple en 2010, use plus que jamais de pirouettes peu crédibles pour colmater une visible incompétence.
En 5 ans, le mot Avancer n’a pas connu de grandes avancées dans l’île. « Ensemble pour une Martinique Nouvelle »… LOL. 5000 emplois en deux ans. LOL. 5 ans plus tard, ce vendeur de rêves, ce fumiste affirme qu’il a …généré 4700 emplois. Sergio asé kouyoné moun. Alé fè an lous pété an nen’w. Il faut arrêter de leurrer les gens. Seuls tes amis, tes proches et des membres de ta famille ont bénéficié des largesses du népotisme glaire.
Le lycée de transition à l’ex maternité…il est prêt ? NON Le TCSP…??? Bon bref. Le cyclotron…toi et moi savons que la situation financière du CHU va plomber ce projet et que Lurel aura les moyens de te doubler pour la énième fois…avec foi. Le tourisme ? LOL. Le #Marouba ? LOL.
Et je n’ose même pas parler du #CEREGMIA …ce scandale sans nom que tu cautionnes. Au fait le 20 mai…demain…je sais que tu seras à l’Assemblée Nationale. Je te rappelle juste cette phrase qui est tienne : « Il faut tout faire pour sauver l’Université des Antilles ». Ne sois pas donc plus décevant que tu ne l’es déjà. Pense pour une fois à l’avenir de la jeunesse martiniquaise. Déconne pas. Sors de ton corps. De ta posture glauque. Promis ?

gilles dégras

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer