Serge Letchimy : flagrant délit de mensonge

20180312_105648

Serge #Letchimy dans un communiqué de presse non signé et daté du 10 mars 2018, après quelques justifications tordues et vaseuses pour enfumer le peuple explique que « c’est dans le cadre de la vérification des procédures et en tant que président de la Collectivité que Serge Letchimy a été entendu en toute logique ».
20180311_231237

Pourtant, le 21 septembre 2017, 14h, sans avertir ses sbires de la presse locale :. Jean-Marc et Franck, le médiavore Serge Letchimy a comparu devant Mme Joly vice-présidente du Tribunal de grande instance de Fort-de-France.
Saisi par un réquisitoire introductif du Procureur de la République du 1er mars 2016 pour avoir en qualité de président agissant pour le compte du Conseil régional de la #Martinique, par un acte contraire aux dispositions législatives ayant pour objet de garantir la liberté d’accès et l’égalité des candidats dans les marchés publics pour tenter de procurer à autrui un avantage injustifié en l’espèce en signant avec l’Université Antilles-Guyane/ CEREGMIA une convention dite de partenariat obligeant la Collectivité régionale sur la base de 110 000 euros sans respecter les dispositions du code des marchés publics relative à la publicité et à la mise en concurrence déloyale.
22308660_1474926839257788_7387413254489075817_n

Faits prévus et réprimés par l’article 432-14 du code pénal.
2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. Oups.

20180312_110346

Serge Letchimy avait été convoqué pour être mis en examen par Madame le juge d’instruction.
Ce n’est qu’au terme de l’audition que le juge d’instruction a pris la décision de lui conférer le statut de témoin assisté.
Mais…ce statut privilégié n’est pas définitif puisque le juge d’instruction a tranmis au Procureur de la République les différentes investigations entreprises depuis le début de l’affaire et attend les réquisitions de Monsieur le Procureur de la République.
Il ne fait aucun doute que le Procureur de la République, compte tenu des éléments en sa possession, en toute logique et en toute cohérence, renouvellera ses réquisitions de mise en examen de Serge Letchimy.
C’est donc au juge d’instruction qu’il appappartiendra de statuer sur la suite judiciaire de ce dossier.
Donc Sergio…tu racontes encore une fois des histoires, eh oui, tu seras mis en examen parce que tu sais qu’en cette matière le marché public devait être souscrit et tu ne l’as pas fait.
Il ne suffit donc pas que d’attendre.
Sois plus prudent dans tes communiqués, les écrits restent et si tu ne le sais pas, la suite te le démontrera : on est toujours rattrapé par ses actes.
Capture d’écran 2018-03-06 à 18.40.48

gilles dégras

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer