Siméon Salpétrier est mort

Siméon Salpétrier, socialiste martiniquais de la première heure, est mort. Il était âgé de 76 ans. Une vie d’enseignant et d’engagement politique au Lorrain puis à l’échelle de la Martinique puisqu’il fut Conseiller Régional (dans les années 80) en tant  que Président de la Commission de l’Aménagement du Territoire et du Cadre de Vie, puis Conseiller Général où il présida la Commission des Transports (dans les années 90). A ce titre il présida le Conseil de Surveillance de la  Compagnie Air Martinique et tenta de sauver ce qui pouvait l’être des centaines d’emplois que la chute de la Compagnie allait détruire.

En matière de transports terrestre, on se souvient encore de ses joutes homériques avec Marc Pulvar. On se souvient également de la tentative d’agression à son encontre d’un leader taxi-collectif, le fameux Tet-Serkey, lors d’une Assemblée Plénière du Conseil Général et dont les images illustrèrent longtemps le générique d’ouverture du JT de RFO.

Un grand homme martiniquais est « monté en Galilée ».

Nous ne lui ferons pas l’injure de citer le nom de son débiteur dans cette chronique, celui dont il pourfendait le manque d’honnêteté à son égard… Mais, BMJ pense que, là où il est, il va apprécier ce petit rappel…

Lettre ouverte à M. Roland Laouchez

Du bonheur de l’Omerta

(photo Martinique 1ere)

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer