Suspension de l’#épandage aérien Le #Medef apporte son soutien à la filière #banane

20130907-093355.jpg

L’annonce par le Tribunal Administratif de Fort-de-France de la suspension de l’épandage aérien est un mauvais coup porté à la filière banane et aux zones rurales tant sur le plan économique que social.
En effet, ce ne sont pas moins de 800 exploitations agricoles et 5000 salariés qui subiront les conséquences négatives de cette décision.
Avec l’arrêt de cette technique à la #Martinique, les producteurs se retrouvent impuissants face au risque de dégradation de la qualité de la banane exportée, nous exposant ainsi à terme, au risque de la disparition de la banane en Martinique.
Il est fondamental de maintenir l’épandage aérien, seule technique efficace à ce jour pour lutter contre la #Cercosporiose noire, tout en préservant la santé de la population.
L’équilibre global de notre agriculture en dépend.
Le #MEDEF Martinique interpelle les autorités sur les conséquences dramatiques auxquelles peuvent être exposées notre île et notre économie.

Philippe Jock,

Président du MEDEF Martinique

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer