#TDY2017 Les femmes dans la yole ronde de Martinique

OLYMPUS DIGITAL CAMERAElles sont infirmières, kinés, présidentes ou membres d’associations. Elles ont des responsabilités à la Fédération, elles sont aussi supporters, suiveuses en fiselkini sur les bateaux suiveurs, …. D’autres portent les paquets ou les glaciaires, préparent les sandwiches, servent les repas, et seulement quelques-unes montent dans les yoles lors des compétitions.

Elles s’appellent, Claudia, Ludmilla, Murielle, Valérie, Armelle, ….

Il y a quelques années, il y a eu un équipage mixte. Un projet porté par l’association « Fem&Hom à la barre » (Smem créateur d’énergie). Depuis, la présence féminine s’est raréfiée sur les bwa-drésé quand elle explosait dans tout ce qui entoure la yole…..

Aujourd’hui, si on trouve une femme ici et là dans certains équipages (CTDM/EDF, Mutuelles Mare Gaillard, Royal, …), la discipline est largement dominée par les hommes. Est-ce à dire qu’elle est trop physique, qu’elle demande un investissement en temps notamment pour les entraînements ?

Plus sûrement, elles vont y venir, peu à peu, et dans quelques années, inexorablement, nous aurons de plus en plus d’équipières puis une, puis deux, puis des patronnes de yole…..

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer