#Tourisme : La Réunion, la #Guadeloupe et la #Martinique répondent à la Cour des Comptes

Après la médiatisation du rapport de la Cour des comptes sur le tourisme en Outre-Mer, les représentants des autorités touristiques de #Guadeloupe, #Martinique et de La #Réunion ont tenu à réagir.

Didier Robert, Président de la Région Réunion
« […] Dans sa partie consacrée au Tourisme en outre-mer, Les hautes têtes pensantes en matière du Tourisme délivrent les bons points et les punitions. […] Ce rapport vient discréditer les efforts que chacun et notamment les élus mène sur le terrain au plus près des populations pour mobiliser, fédérer autour d’un projet partagé du développement du Tourisme […] l’Etat mène une politique systématique d’entrave contre le développement touristique ultra-marin. […] Paris met en œuvre une véritable politique de casse des outre-mer et ose se poser en donneur de leçon vis-à-vis des politiques locales, à moins que tout cela n’avait pour but que de donner une justification au gouvernement pour remettre en cause une nouvelle fois le principe de la défiscalisation. »

Karine Roy-Camille, Présidente du Comité Martiniquais du Tourisme et conseillère régionale.
« Dire aujourd’hui que la Martinique et la Région n’ont pas de stratégie, me semble quelque peu dépassé. Ce rapport me semble être quelque peu à charge. La réforme du développement touristique de la Martinique votée en 2011 en plénière à la Région ambitionne d’accueillir un million de touristes à horizon 2020. Nous mettons tout en place pour atteindre ces objectifs dans un contexte économique dégradé. Il faut être réaliste, la Martinique aujourd’hui n’a pas à avoir honte de ses résultats plus qu’honorables dans ce contexte. J’espère qu’une révision sera faite pour le rapport définitif . »

Josette Borel-Lincertin, Présidente de la Région Guadeloupe
Ces critiques « font fi des avancées et du regain de dynamisme touristique de la Guadeloupe dont la fréquentation touristique en hausse constante depuis la crise de 2009″. Mais l’élue a le mérite de reconnaître ‘la nécessité de renforcer la communication institutionnelle sur la stratégie de développement touristique ».
Elle est finalement la seule à envisager qu’elle puisse améliorer la situation.
Source :
http://www.veilletourismeantilles.comARTICLE=52fd400eb57d3743f351597e&title=3-collectivites-ultramarines-repondent-a-la-cour-des-comptes

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer