Transport public à Fort-de-France : ça part vraiment en sucette

20130919-173040.jpg

Aujourd’hui, les salariés des entreprises sous-traitantes et co-traitantes du réseau Mozaïk ont entamé une opération molokoy en #Martinique. Un chauffeur de bus « clandestin » a été repéré.
La police nationale a dressé un procès-verbal à son encontre et le véhicule a été immobilisé.
Par ailleurs, les salariés de la maison-mère, la CFTU, ont arrêté le travail au nom de leur sécurité, compte tenu notamment du manque d’effectifs sur le réseau, du fait que toutes les rotations sont en surcharge et de l’agression de chauffeurs.
Les représentants du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ont déclenché une procédure d’alerte car ils estiment qu’il existe un danger grave et imminent pour la vie et la santé des salariés de la CFTU.
Parallèlement, les salariés de la CFTU appliquent leur droit de retrait jusqu’à la fin de la grève.
La Direction du travail a été saisie. Des démarches judiciaires sont envisagées.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer