Trump à Paris quand il y a le feu à la Maison Blanche

Petit point sur la situation du monde tel qu’il est…
Le président des USA, Donald Trump, est en visite officielle à Paris alors qu’il doit face à une tempête sans précédent dans son pays.
En « France » on a peu entendu parler de la situation de semi-insurrection au pays de l’oncle Sam.
Le fils du président américain a avoué – à demi mots – avoir accepté l’aide des Russes pour remporter l’élection américaine l’an dernier. Au centre de l’affaire : une réunion dans la Trump Tower en juin 2016. Autour de la table : Don Junior – le fils de Trump, le gendre de Trump, et son directeur de campagne. Du très beau monde.
En face d’eux, une avocate russe et un « agent d’artiste » anglais qui leur ont promis « des informations contre Hillary Clinton ».
Des Russes qui aident Trump dans la Trump Tower ?
Le pays est en feu depuis hier, quand un article du New York Times a lâché cette bombe sur la Maison Blanche.
En deux mots : accepter l’aide d’un pays étranger pour remporter une élection, c’est de la trahison dans le droit américain. En plus avec l’ennemi historique : les Russes.
Et pour ne rien arranger Don Junior a carrément tweeté les emails qui entourent cette réunion.
Un aveu sans précédent.
En ce moment, les USA, première puissance militaire du monde, sont dans une situation complexe. Le gendre de Trump est un officiel avec des autorisations de sécurité de très haut niveau. Hors si le même est accusé de trahison, il va falloir le destituer… première marche vers une autre destitution, celle du président lui-même.
Plusieurs spécialistes envisagent cette issue très sérieusement.
Car personne ne peut accepter que ses plus proches collaborateurs soient tous impliqués sans que le candidat d’alors puisse ne PAS être au courant de cette aide étrangère.
L’affaire russe pourrait alors couter son poste à Donald Trump.

Vidéo : la conseillère de Trump, connue pour ses sorties hallucinantes sur les « faits alternatifs », a même utilisé des cartons pour expliquer aux américains (demeurés) que toute cette histoire n’était rien. Collusion ? non illusion ! (C’est encore un coup d’éclat)

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer