Trump vient de défendre le Ku Klux Klan, les USA basculent dans la folie…

Cet après-midi Donald Trump a scandalisé – encore une fois – son pays avec des propos qui JUSTIFIENT l’attentat de ce week-end à CharlottesVille qui a fait un mort et plusieurs dizaines de blessés.

Pour lui, « il y avait des gens violents de chaque côté », il y avait même des « gens biens parmi les gens de l’extrême droite »… « ces gens étaient aussi là pour protester… ».

Pendant plus de 10 minutes le président est sorti du script prévu par ses conseillers. Il est parti en live… il a commencé à répondre aux questions des journalistes. Et de là, tout est parti en sucette.
Donald Trump a démontré qu’il n’est pas à la hauteur du poste. Définitivement. Il est même nuisible, car il est incapable de gérer la moindre crise sans mettre de l’essence sur le feu. Il n’a pas le cuir assez solide pour résister à la vie politique. Ce n’est qu’un milliardaire égocentrique et visiblement inculte.

La classe politique américaine s’inquiète, même dans son camp.

Ce qu’il se dit à Washington :

  • Qui va réunir le pays ? Si le président n’est pas capable d’être ce rassembleur, le montage hésitant que sont les USA risque de basculer dans une semi guerre civile.
  • Qui peut remplacer Donald Trump ? Le vice-président semble plus stable, mais est-il fiable ?
  • Si le général – qui vient d’être nommé pour gérer son staff – n’est pas capable de le raisonner, personne ne le pourra.
  • Les Républicains, qui ont la majorité dans les deux assemblées, sont désespérés. Ils devront se faire réélire lors des élections de mi-mandat en 2018. C’est mal parti.

Prions pour nous… on parle de la présidence de la première puissance militaire et économique du monde…

Préparez-vous.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer