USA / Canada : « il n’y a pas d’immigrants illégaux sur une terre volée »

Ce n’est pas nous qui le disons mais Michael Moore.


Personne n’est « illégal » sur une terre volée.
Mais volée à qui ?
Aux Premières Nations, les « indiens ».
Le Canada et les USA ont été construits sur des millions de morts, des centaines de traités bafoués, le mensonge, la guerre bactériologique, l’esclavage, le vol et le viol.
On s’émeut de quelques milliers d’enfants séparés de leur mère ?
C’était la règle dans les « pensionnats » autochtones du Canada jusqu’à récemment. Des enfants enlevés de force ou sous des prétextes fallacieux, à leur famille. Pour « les éduquer ». Ces pensionnats étaient des pièges. Nombreux furent violés, violentés par les « bons pères » et autres mères supérieures. Ces pensionnats avaient LEUR PROPRE CIMETIERE.
Une école qui a son PROPRE CIMETIERE.
Comment voulez vous survivre à des générations de déchirements ?
Aux USA aussi, ils avaient leur pensionnats, ils ont même inventé le concept.
Et la rumeur dit que Hitler se serait inspiré du système des réserves indiennes pour bâtir ces terribles camps de la mort.
Mais n’oublions pas l’esclavage. Cet ignoble invention du travail forcé et gratuit. C’était même pire. Les enfants étaient vendus à part, les familles décimées et dispersées. Faites cela pendant DES GENERATIONS et posez-vous la question des conséquences psychologiques pour les descendants.

Donc oui il faut réagir, mais il faut aussi se souvenir que l’histoire n’est qu’un éternel recommencement. Et que nous sommes l’Histoire de demain.
Agissez, en Europe et dans la Caraïbe aussi. Ne vous croyez pas à l’abri des tumultes du Monde. Depuis janvier il y a déjà 1000 cadavres au fond de la Méditerranée, les indiens Caraïbes sont parqués dans des conditions infâmes en Dominique sur un petit morne ridicule…
Nous sommes dans l’Histoire.
Sommes-nous à la hauteur des enjeux ?


Pour aller plus loin :

Lisez L’INDIEN MALCOMMODE de Thomas King. « Un essai sur les 500 années de colonialisme en Amérique du Nord et le traitement qu’on a fait, et que l’on continue de faire subir aux peuples autochtones, par la guerre, les traités, les pensionnats autochtones et la discrimination systémique. Superbe essai qui permet une réflexion sur la conquête interminable des terres et des ressources naturelles et sur l’effort visant l’extinction des peuples autochtones dans le processus. À lire par tous les Canadiens. »

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer