Vaval est-il un branleur comme la population de Martinique ?

Ce dimanche gras (03/03/19) est HISTORIQUE en #Martinique. Il nous permet de nous rendre à l’évidence. Joslyn #Vautor a raison. « Les martiniquais sont des branleurs ». Le cas du Vaval Made in PPM ne laisse plus planer l’ombre d’un doute.

Donc dans l’île où on confond pistache et cacahuète, malgré l’arrivée d’un nouveau Floup, la révélation du thème de Vaval avait permis à certains de faire un vibrant caca nerveux aussi important que le scandale du #chlordécone. Dévoiler le Vaval d’autrui…quel crime abominable. Oh mon dieu…oh Djee Zeus. Mais le plus minable c’est la suite. On se rend compte que Didier Laguerre maire de Fort-de-France le chef-lieu cher à Aimé Césaire, n’est pas en phase avec ses concepteurs de bwabwa qui vont offrir un destin crématoire au rouge vert noir du drapeau que, Didi le pis, veut mettre en lumière sur les bâtiments de Fortdoeuf histoire de faire chier le Chaben de Plateau Roy. Seul hic…DL se fait tailler les ailes par l’autre L et est obligé de se payer un honteux rétropédalage qui frise l’émasculation non consenti.

Du coup, Vaval est vert car il se fait tailler un short et se retrouve avec un bas traité au Javel actif. Eh oui…Vautor a raison. Notre imagerie est dans une errance rare. Rendez-vous dans quelques mois…d’ici là en Martinique on aura vécu le plus long carnaval du monde. Pour précision, le mercredi des cendres sera désormais le mercredi décembre…

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer