« Vini chèché mwen an kounia manman zot »


Si Emmanuel « Manu » #Macron était créole, son « Venez me chercher » aurait donné un vibrant « Vini chèché mwen an kounia manman zot » et il n’aurait pas eu besoin d’avoir un Alexandre #Benalla comme garde du corps. Son sabre en main il aurait lui-même assuré sa sécurité. Comme un major domien.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer