Voilà « Le mot du MIM » qui déclenche l’ire irréversible du sociologue Hector Élisabeth en #Martinique

Le mot du #MIM (diffusé le 11 juillet 2014)

HECTOR ELISABETH RECOIT 94.000 EUROS DU #CEREGMIA
« Le mot du MIM »est une émission très écoutée de #RLDM (Radio Lévé Doubout Matinik ), la radio du Mouvement Indépendantiste Martiniquais dont le leader est Alfred Marie-Jeanne. Chaque semaine, ce dernier y explique l’actualité locale et internationale durant une bonne heure. Lors de l’émission du 11 juillet dernier, il a été question du scandale du CEREGMIA qui secoue l’ex-Université des Antilles et de la Guyane et notamment de deux personnes, Hector Elisabeth et Diana #Ramassamy, qui ont bénéficié des largesses de ce groupe de recherches. L’émission étant en créole, les extraits ci-après en sont une traduction en français…
***
« Il est triste de constater que certains personnes qui se disent des intellectuels ont touché grâce aux magouilles du CEREGMIA. Pire, ils ont même monté un comité de défense qui n’est en réalité qu’un réseau de défense de la corruption…C’est ainsi qu’Hector Elisabeth a été recruté comme « agent contractuel à temps plein » par le CEREGMIA de 2010 à 2013 alors qu’il était « chargé de mission à temps plein » auprès de la présidente du #CMT (Comité Martiniquais du #Tourisme) à la même période !!! Ce n’est pas moi, Alfred Marie-Jeanne qui l’affirme, c’est le rapport de gestion, avalisé par l’IGAENER, que j’ai entre les mains. Deux temps plein pour une seule et même personne, il faut le faire ! Le rapport ajoute qu’Hector Elisabeth a touché 94.000 euros du CEREGMIA au cours de ces trois années. Si ce n’est pas de la « vacabonnagerie », c’est quoi ? Si ce n’est pas de la corruption, c’est quoi ? Et ce sont ces gens-là qui osent encore ouvrir la bouche, qui osent écrire des articles pour condamner l’actuelle gouvernance de l’Université ! Et le PPM les soutient !…
Le même rapport écrit__et j’insiste, ce n’est pas moi, Alfred Marie-Jeanne qui l’ai écrit ni la présidente de l’Université__que 75% des recrutements effectués par le CEREGMIA sont irréguliers. Et on voit des intellectuels approuver ça !…Le même Hector Elisabeth encore figure comme « professeur associé » au sein du CEREGMIA, cela avec une simple licence en sociologie. Il usurpe donc le titre de « professeur » ! Falsification !… J’ai honte, moi, Alfred Marie-Jeanne, pour mon pays et pardon d’insister : ce sont les différents rapports__il y en a 4 !__qui le disent, pas moi…Quant à cette jeune dame, Diana Ramassamy qui donne des leçons depuis quelque temps et qui a monté un comité de défense du CEREGMIA, elle se fait passer pour anthropologue alors qu’elle a un diplôme en littérature. Falsification encore !…Cette même personne est répertoriée comme « agent contractuel » au CEREGMIA depuis 2011. Elle a reçu ainsi des fonds d’un montant de 40.000 euros sur des projets de recherche pour lesquels elle ne dispose d’aucun contrat de travail !!! C’est le rapport de gestion que j’ai entre les mains qui le dit, pas moi, Alfred Marie-Jeanne. Elle n’est pas non plus l’enseignant-chercheur qu’elle affirme être sur les médias. En fait, elle n’a strictement aucun statut universitaire ! Encore une usurpation de titre ! »…

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer