Alfred Marie-Jeanne : « ti bolom…man ka défann ou défann mwen »

20180310_153254
Un jour en #Martinique, ce territoire entouré d’eau, un fougueux avocat du barreau de Fort-de-France croise Alfred Marie-Jeanne le président du Conseil Exécutif de la CTM.Entre deux jeux de robe, il l’interpelle :
 » Président, il faut que je te défende ». Et le leader indépendantiste de répondre froidement et sèchement : « ti bolom…man ka défann ou défann mwen ». Sans commentaire mais comment taire ?

20180207_195056

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer