Ceregmia…C’est l’hymen l’enjeu du coït

Capture d’écran 2018-03-06 à 18.31.56
Levée du contrôle judiciaire pour les trois enseignants du #Ceregmia Fred Célimène , Kinvi Logossah et Eric Carpin. Ils peuvent réintégrer leur poste à l Université des Antilles. Mais le coït judiciaire n’est pas fini. Cette décision ne met pas un terme à l’affaire qui demeure instruite. A suivre.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer