CTM : Mme F. devra-t-elle rembourser ?

Des sommes folles payées par la Collectivité Territoriale de #Martinique pour régler les frais d’hébergement et de transport pour la formation personnelle de cet agent.

Des montants incroyables, très largement supérieurs au tarif appliqué pour les frais de mission des agents effectuant une formation professionnelle en France.

En tête de la note

Le sentiment aigu dans le personnel, dégouté de ce passe-droit, que cet agent a bénéficié de ce traitement de faveur, qui bafoue les règles applicables à tous les fonctionnaires de la CTM, parce qu’affecté au Cabinet du Président du Conseil Exécutif ; et à la demande de Marcel Clodion, son supérieur.

Un syndicat qui écrit pour s’informer et qui demande à quel titre une telle faveur a pu être accordée à la dame. Ce même syndicat qui demande si l’ensemble des agents de la CTM va pouvoir bénéficier de ces largesses.

Morceaux choisis : « Ces éléments nous poussent à nous interroger fortement sur les dispositions de plus en plus discriminatoires et personnalisées qui sont mises en oeuvre dans la Collectivité, selon des critères d’appréciation que nous sommes en droit de considérer comme obscures et injustes et souvent sans lien avec les compétences et les besoins identifiés… »

« Certes, tout agent de la fonction publique peut bénéficier d’un congé personnel de formation, en application du Décret  2017-928 du 6 mai 2017, qui définit les droits ouverts notamment en termes de durée plafonnée à 150 heures et de prise en charge des frais notamment d’hébergement. Mais vous noterez que les textes indiquent qu’il s’agit, au retour de la formation, de remboursements effectués sur production de justificatifs. Or, les documents mis en ligne font état d’une couverture totale des frais d’hébergement de l’agent et d’un accord délivré en amont de son stage. »

De tout ça, et d’autres encore qui seront révélées plus tard, on ne voit qu’une solution de justice, d’équité et de respect pour l’ensemble du personnel de la CTM :

  • soit il y a une modification des règles relatives à la prise en charge des formations et le système mis en place pour Mme F, pour faire plaisir ou par crainte de M. Marcel Clodion, est étendue à l’ensemble des agents de la CTM,
  • soit Mme F. rembourse.

Et vu que ça couterait très cher à la Collectivité d’étendre ces prises en charge totales à l’ensemble de ses 4200 agents, que Mme F. rembourse. Oui. C’est ça ! Remboursez !

http://www.bondamanjak.com/collectivite-territoriale-de-martinique-combien-de-scandales-encore/

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer