« Effectivement, il y a beaucoup d’Haïtiens dans notre commune… »

moun_image

« Effectivement, il y a beaucoup d’Haïtiens dans notre commune… ». Cette phrase extrême sort de la bouche d’un maire indépendantiste de #Martinique. Une façon étonnante d’expliquer un vibrant échec personnel. Marcellin « Esta termi » Nadeau avait appeler sa population à voter pour Arthaud, Mélenchon, Poutou. Pourtant, sur les 1517 inscrits dans cette charmante commune de l’extrême nord, 1005 sont restés chez eux…ont été à la pêche, ont regardé le ciel, se sont tournés notamment les pouces et ont tapé sur les pousses de bambous sans être numéro 1.

95f605a84a_enfant-triste-malade-cholera-haiti_United_Nations_Photos-fotopedia-cc-by-nc-nd-20
Ça se passe comme ça dans la ville du Marcellin comme dirait mon ami Bécil. Les 512 frères et soeurs qui sont allés voter n’ont pas suivi les consignes du Nadeau de la méduse.
Marine Le Pen arrive en tête dans ce lieu fier de son passé anti-esclavagiste. 115 précieuses voix, 24,78 % des suffrages exprimés. « Effectivement, il y a beaucoup d’Haïtiens dans notre commune… ».

8b6efbbeaf904caf518b26fead1f1b8d

Des haïtiens qui ne sont pas des chômeurs. Des Haïtiens qui travaillent la terre préchotine. Des haïtiens qui ne sont pas dans la rue. Des Haïtiens qui ne sont plus vos, nos frères de la Caraïbe ? J’AI HONTE Monsieur Nadeau. Mais, rassurez vous…vos propos ne m’étonnent pas. Vous êtes pathétique. Ce qui n’est pas tant épatant.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer