Grève des taxicos en Martinique : les barrages ont été levés

Bravo Josette. Après presque 5 heures de négociations, d’échanges et de discussions, entrecoupés d’interruptions de séance, les grévistes ont accepté de lever les barrages autour de Fort de France.

Alors que la veille, les négociations avec les services préfectoraux avaient crispé encore plus la situation, il a fallu le calme, la perspicacité et la capacité de dialogue de la présidente du Conseil Général Josette Manin, assistée du vice président chargé des transports Johnny Hajjar, tout aussi impliqué, et des services techniques, pour aboutir à cet accord.

La profession est réellement en crise. Le constat est édifiant. Les revenus des transporteurs se sont effondrés ces dernières années. Les obligations légales françaises et européennes surtout, en matière de professionnalité et de capacité financière sont exorbitantes pour ces micros entreprises.

Un espoir partagé par la profession et les élus : la demande d’habilitation formulée par le Congrès des élus jeudi dernier qui permettrait d’adapter une partie des normes transport aux réalités locales, mais là aussi, le chemin sera long.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer