Et si les guyanais avaient un pichon ?

Screenshot_2016-12-14-12-28-03-1

Selon le grand médium métis Bouyon Dawara, la #Guyane, terre des « mo-maux », traverse une période empreinte de pichons.
Après la venue prévue de Marine Le Pen, le buzz Viviane Emigré/ Roland « Ça va de mal en » Pidéri, le cas d’un pompier indésirable en #Martinique voilà qu’un originaire de la terre qui héberge Ariane a connu en France une mésaventure qui pourrait déclencher plus d’un courroux à Kourou:

…un élève-surveillant guyanais de la prison d’Epinal délaissé dans le froid par -7°
La copie d’un courrier signé de la CGT pénitentiaire, adressé à la direction interrégionale du service pénitentiaire (DISP) de Strasbourg et daté du mercredi 7 décembre, circule dans l’enceinte de la maison d’arrêt d’Épinal. La raison ? L’accueil réservé à un stagiaire de l’École nationale d’administration pénitentiaire (Enap) et qui, visiblement, a choqué le personnel.

Le jeune homme, originaire de Guyane, est en formation à l’Enap, à Agen. Durant son cursus de huit mois, il doit effectuer plusieurs stages en établissements pénitentiaires. Depuis lundi, l’élève-surveillant est à la maison d’arrêt vosgienne. Il est arrivé dimanche soir après un voyage (Agen-Épinal) de 12 heures passées dans un train.

Assoupi dans le froid

« L’élève est arrivé vers 22 h devant la prison, avance un témoin. Sans un sou en poche, il est venu à pied, puis en stop depuis la gare. Il aurait dû être accueilli par un gradé-formateur. »

Le Guyanais s’est semble-t-il présenté au mauvais endroit. Trouvant portes closes, il a téléphoné à l’accueil. « L’agent a prévenu la hiérarchie. Aucun cadre ne s’est déplacé. » Le stagiaire est donc resté dans le froid, le mercure affichant -7 °C, en attendant sa prise de fonction du lendemain.

Fort heureusement, peu avant minuit, un personnel qui loge à proximité de la prison a trouvé le garçon allongé au sol. « Il était assoupi sous l’entrée du mess. Et frigorifié. Il n’est pas habitué à une telle température dans sa région d’origine.
Lire la suite : http://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/12/10/vosges-un-eleve-surveillant-de-la-prison-d-epinal-delaisse-dans-le-froid

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer