J’irai voter dimanche…

image
J’irai voter ce dimanche en #Martinique
Encore une fois j’ai perdu les élections,
Encore une fois mon vote au premier tour n’aura pas fait force.
Cela ne sera pas de gaité de cœur, ni sans amertume, mais j’irais voter.
Je n’y peux rien si presque 60% des électeurs ont trouvé raisonnable de s’abstenir malgré l’enjeu, alors que tout était possible encore.
J’irais voter Gran Sanblé Pou Ba Peyi-a an Chans, malgré mon opposition farouche à cette droite Martiniquaise qui s’extasie devant Sarkozy.
J’irais voter car je sais ce que je ne veux plus.
Je ne veux plus du mélange des genres entre affaires, mises en examen, big boss de la place, et petites mains.
Je ne veux plus de ces gens qui insultent, menacent qui une Présidente d’Université, des Universitaires, des syndicalistes, des opposants, ceux qui se nomment eux même « soldat », comme si nous étions en guerre.
J’irais voter contre ceux qui adoubent un Préfet qui coule un bateau, au mépris de l’Ecologie, au petit matin arguant de l’urgence.
J’irais voter contre les méthodes de chantage institutionnel. Mr Conconne (mis examen) se permet de menacer la Présidente du Conseil Général pour l’obtention du marché de vedettes de la baie, sur RCI chez Mr Pulvar qui jamais n’interroge.
J’irais voter contre les signes ostentatoires de richesse (sac Vuitton, Or partout) alors que l’on est condamné) à payer plus de 340 000 de loyers et qu’on s’en fout, démissionnant suite a une mise en examen sans démissionner.
J’irais voter contre la propagande de médias en faveur d’EPNM et le mépris qu’ils ont affiché envers les « petites listes » insistant à chaque fois sur l’incompétence présupposée, l’inexpérience supposée.
J’irais voter pour Gran Sanblé Pou Ba Peyi-a an Chans, car j’ai enfin la certitude de ne pas mettre le pouvoir absolu dans un seul camp. Au moins grâce a cette fusion, il existera un réel contre pouvoir a l’intérieur de cette fichue CTM.
J’irais voter car s’abstenir reviendrait à voter #EPNM, je vois déjà, les cars aller chercher les votants dans les EPHAD et autres structures (où on les oublie le reste du temps), les procurations affluées, pour sauver l’Héritier.
Je ne veux pas lundi me sentir responsable de l’élection de Serge #Letchimy.
Ce n’est pas leur donner un blanc seing, car je serais vigilante et une farouche opposante à ce projet de pont délirant.
J’irais voter dimanche car je suis citoyenne et qu’avant de penser à mes droits, je m’acquitte de mes devoirs.

Juliette Roméhaut

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer