Une martiniquaise Championne du monde de culturisme naturel

Naturel ?
Cette compétition a pour credo la lutte contre le dopage. Elle est qualifiée de « propre » car elle exclut l’utilisation de substances telles que les stéroïdes anabolisants, l’insuline, les diurétiques et l’hormone de croissance humaine.

Cette année, placés sous l’égide de la WNBB (World Natural Body Building), les championnats du monde de culturisme naturel se sont tenus le samedi 2 novembre 2019 près de Toulouse en Haute-Garonne.

La jeune martiniquaise de 25 ans, Johanna Mouriesse-Verscheure,  était présente à Balma, parmi  130 athlètes internationaux d’une quinzaine de nationalités différentes, répartis en 36 catégories en fonction de leur poids et de leur taille.

La discipline de fer, la détermination et la grâce qui caractérisent la jeune  trinitéenne lui ont valu de remporter la médaille d’or dans la discipline « Senior Trained figures- 1.63 m »,  pour la plus grande fierté de sa famille et de son entourage. La médaille d’argent et la médaille de bronze sont revenues respectivement à Anna Belen Gonzalez (Espagne) et Silvia Marti (Catalogne).  

Silvia Marti , Johanna Mouriesse-Verscheure, Anna Belen Gonzalez

Cette victoire peut donc être considérée comme une expérience inspirante pour la jeunesse martiniquaise et la jeune Fédération Française de Force Athlétique, Culturisme et Disciplines Associées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer