C’est à cette seconde précise que le pouvoir d’Emmanuel Macron vole en éclats.

Il réalise qu’il est filmé.
Sur son visage on sent l’étonnement et la peur.
Sous son casque de CRS, Benalla comprend que maintenant il est fini.

Et son boss aussi.
Cette seconde précise, c’est la première seconde de la descente aux enfers pour l’exécutif.

Votre téléphone portable est une arme. C’est lui qui est capable de mettre à genoux un gouvernement. Désormais, filmez, filmez. Ne laissez plus rien passer.
La force de l’image et celle des réseaux sociaux a changé le rapport de force. Avant les puissants pouvaient brider l’information en trois coups de fil. Aujourd’hui tout le monde a sur lui une caméra, un micro, une connexion internet. Même s’ils ont de gros défauts, les réseaux sociaux sont devenus un fait politique majeur.
Employons les pour la démocratie.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer