Le chevalier de Saint-Georges, un compositeur noir au pays des Lumières (radio)

Il est surnommé le « Mozart noir ». Et pourtant Joseph Boulogne, chevalier de Saint-George, fut un musicien et compositeur bien plus adulé en son temps que Mozart. Candidat pour diriger l’opéra, il fut évincé lorsque deux chanteuses, adressèrent une lettre à la reine pour « représenter à Sa Majesté que leur honneur et la délicatesse de leur conscience ne leur permettraient jamais d’être soumises aux ordres d’un mulâtre »…

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer