Grève à l’UAG en #Martinique

Des guyanais qui réclament plus d’autonomie (en développant quelquefois un argumentaire aux relents xénophobes), des guadeloupéens qui en profitent pour demander l’indépendance (les mauvaises langues disent que c’est parce qu’ils ne supportent pas que la présidence de l’UAG leur ait échappé au profit d’une martiniquaise), des martiniquais qui veulent conserver les trois pôles d’une même entité avec une plus grande autonomie des pôles régionaux (une pétition en ce sens est diffusée avec succès sur le net), la classe politique des trois départements qui s’en mêle avec  bien sûr d’autres objectifs que le seul intérêt de l’Université et des étudiants, et  le Gouvernement prêt à exploser l’UAG…..

Ce matin, le Campus de Schoelcher était bloqué et la manifestation qui a suivi scandait « non à la mort de l’UAG« .

… Vu que Kourou est en Guyane, vu les enjeux que ça représente, quelqu’un en Martinique a-t-il compris que l’UAG est déjà morte ?

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer