Législatives 2017 en Martinique : on va s’amuser

Screenshot_2016-05-18-01-17-45-1

Les dates des élections législatives de 2017 ont été fixées à l’issue du Conseil des ministres du 4 mai 2016. Le 1er tour des législatives aura lieu le dimanche 11 juin 2017. Le second tour aura lieu le dimanche 18 juin. Ainsi, en #Martinique, les politiques sont déjà en 2017. Normal.Le présent c’est déjà leur passé. Un an avant, la campagne a déjà atteint son rythme effréné. Eh oui, on sait que c’est le dernier mandat d’Alfred Marie-Jeanne député de la 1ère circonscription (centre atlantique), Bruno Nestor Azérot député de la 2ème circonscription (nord) a annoncé, cumul de mandats oblige, qu’il préfère s’occuper de la commune de Sainte-Marie. Néanmoins on devrait par expérience se méfier du verbe éolien et latjépouluspenchus de BNA. Il resterait donc deux sortants dans la course.
Serge #Letchimy dans la 3ème circonscription (Fort-de-France) et Jean-Philippe #Nilor dans la 4ème circonscription (sud). Du coup, les candidatures et autres stratégies devraient se bousculer au portillon.

1ÈRE CIRCONSCRIPTION – CENTRE ATLANTIQUE
En ne briguant pas un deuxième mandat dans cette circonscription, Chaben jette les bébés requins dans le grand bain. De quoi faire flipper les dauphins qu’il ne désigne pas.Ceux qui ne sont pas contents devront pour se requinquer manger ce poisson en toufé. Aussi, Jean-Philippe #Nilor le petit yéyé de Sainte-Luce aimerait bien imiter le parcours couillu du leader indépendantiste. Quitter le sud pour le centre atlantique. Un pari risqué quand on sait que le marketing politique ne garantit pas le charisme naturel.
Du côté du Lamentin, ça mobilise et on y croit dur comme Pierre. Du coup, on adhère pas du tout à ce cas de figure. Ce non a pour nom #Dunon. Fabrice de son prénom. Il pourrait dire « J’ai 20 raisons d’être la relève dans cette circonscription » surtout que le Lamentin revendique son statut de figure de proue économique.
Mais d’autres sont en embuscade avec des gonades dures comme des noix de muscade. Allez dans le désordre…David #Zobda, Philippe « PEM » Edmond-Mariette…Et puis il y a la droite revigorée. Karine Mousseau qui ne viendra pas en touriste. Et Chantal #Maignan la coach qui aurait bien besoin d’un coach. Eh oui ça ne pas être triste. Pire on va même se marrer.

2ÈME CIRCONSCRIPTION – NORD
Si Bruno Nestor Azérot en mode Sainte-Marie maire de Dieu passe la main, Yan #Monplaisir pourrait connaître des lendemains qui chantent sauf si ce pronostic déchante. Marcellin « Termi » #Nadeau, décapité autant que que dépité depuis décembre 2015, ne semble pas être le meilleur prêcheur pour nouer le peuple las.

3ÈME CIRCONSCRIPTION – FORT-DE-FRANCE
Le grand perdant du 13 Décembre 2015 va tenter un troisième mandat. Vous me direz que Serge Letchimy n’a pas le choix. Il ne lui reste que ça et un statut d’animateur bénévole hebdomadaire à Radio Sud-Est dans la ville dentiste. Mais l’ex POM aura intérêt à avoir la pêche car en grand amateur de compas, il risque d’écouter et surtout d’entendre en boucle le tube de Nemours Jean-Baptiste Ti Carole qui lui n’est pas du tout franciscain. La droite elle ne partira pas à l’aventure sauf si Miguel fait don de sa personne.

4ÈME CIRCONSCRIPTION – SUD
Si Jean-Philippe Nilor, le romantique qui ne va qu’au ❤, change de circonscription, on a le droit de penser que sa suppléante Stéphanie #Norca pourrait prendre le relais et devenir députée avec un « e » en sus. Elle connaît et maîtrise parfaitement les dossiers. Elle a fait un bon score à Rivière-Salée aux dernières municipales et démontre déjà ses compétences à la CTM (bruits de couloir). Et…fruit du hasard, le N de Norca ne ferait que replacer le N de Nilor en toute Normalité. Seul hic, si JPN lâche le sud comme il a lâché le conseil municipal de Sainte-Luce, ça peut ouvrir un boulevard Général de Gaulle à la droite qui peut avoir ainsi une bonne occasion de ba péyi a an chans avec notamment le fin tacticien spiritain Fred « Spirit » #Tirault un avocat filé qui ne fait pas dans le guacamole.
Bon…Allez pour l’heure tout cela n’est que fiction arlésienne. En attendant puisque le compas a raison, si j’erre, j’ai intérêt à écouter un bon Frères Déjean et à manger deux trois marinades épicés avec un prétendu piment.A suivre.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer