Max Mona donne sa « vérité » en concert

Le 7 février prochain, Max Mona va bruler le bois des planches de la salle Frantz Fanon. « Vérité » est un opus d’une grande richesse harmonique qui montre que l’homme à la flûte de bambou qui marchait pieds nus, son père, Eugène Mona, a su transmettre son feu sacré à sa descendance dont Max est le digne héritier. La même carrure, le même timbre de voix, la même force et la même puissance…

A voir ici

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer