« Nilor, si tu as des couilles…dépose ta plainte pour diffamation contre Bondamanjak…je répète…si tu as des couilles.

deux-cerises-540452cb

Le 15 novembre 2016, le site #Bondamanjak publiait cet article : http://www.bondamanjak.com/le-depute-jean-philippe-nilor-a-des-rapports-sexuels-dans-un-ascenseur-de-lassemblee-nationale-francaise-et/.
Dimanche 12 mars 2017, soit près de quatre mois plus tard, le député Jean-Philippe « Le Romanticus qui ne vanus cocus » #Nilor déclare sur la Radio RLDM à qui il a donné 15 000 € de sa réserve parlementaire, q’il va attaquer ce site et son responsable pour diffamation. COOL. On t’attend mec. On t’attend Ti koko…fiolo. Ni an moman nou ka atann sa mafia.
Pourtant ce pervers narcissique, mythomane à temps plein affirmait le 18 décembre 2016 au JT d’ATV que sa fille de 13 ans lui avait demandé, les larmes aux yeux, de faire montre de sagesse et de ne attaquer le blog privé. Mais ça c’était avant. Avant l’exutoire 2017 qui a vu le sieur être un jouet coolie à son propre carnaval. The Romanticus Bwabwa avec un ascenseur en sus. Lol.
Aujourd’hui, le schéma est fébrile mais capital. On dit qu’on va déposer une plainte tout en connaissant les lenteurs de la justice. Il faut faire vite car le mois de juin c’est là…dans pas longtemps. Je réagis MAINTENANT pour laver mon honneur. Arété fè moun ri tout moun sav ou pa sa wè an koukoun an zyé. La Martinique, le peuple le « PAYS » sont pour toi des prétextes. Fumiste. Mantè.
«Dans ma vie je n’ai jamais eu de relations sexuelles dans un ascenseur dans ma vie…encore moins dans celui de l’Assemblée nationale». Les yeux dans les yeux. Lolo dan koukoun ».
OK. Donc Nilor…si tu as des graines, pas des cerises, dépose ta plainte. Fais vite; Bouge ton cul. Ma réaction sera limpide. Je ne te cache rien. Je vais simplement demandé la présence à ce procès de trois témoins.
1…Claude Bartolone, qui d’ici là ne sera plus Président de l’Assemblée nationale française.
2…La femme qui était dans l’ascenseur. Toi et moi savons que je connais son nom. je sais à quoi elle ressemble…Tu sais je lis beaucoup…
3…et un huissier de l’Assemblée qui t’a vu…je te réserve la surprise.
Mais ce n’est pas tout. Il faudra un jour ouvrir ta boite de Pandore. Et ainsi on pourra se demander…est-ce que la cour dort ? A suivre.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer