Quelles sont les priorités pour les élus de la Martinique ?

À 24 heures de l’arrivée du Président de la République française Emmanuel #Macron en Martinique, on est dans l’obligation de s’interroger sur l’utilité de nos élus.
Ça voyage van dan vwel, ça comptabilise des miles, ça écoute du Miles Davis avec vice mais concrètement ça ne fout pas une patate.
En revanche, ça, fait le buzz avec une histoire de drapeau à la con alors que la santé est en chingpontong dans l’île.
Personne pour dénoncer et nommer les coupables comme Yves Hayot dans le dossier du Chlordécone.
Personne pour tirer la sonnette alarme sur le cas du CHU en face des ministres concernés.
Personne pour se soucier de l’avenir de cette population en errance qui n’a pas accès à l’ascenseur social. Un peu comme comme un cheval qui nie l’orbite, quand son galop bugge à l’approche d’un bungalow.

Aussi, aujourd’hui, un nouveau furoncle laisse gicler son pus au CHU. Le service hématologie pourrait fermer ses portes le lundi 1er octobre 2018. Tout moun an bwa. Les élus, les députés, Sergio, Romanticus, Josette, Catherine «Rank Xerox» Conconne ils font quoi ces wi Bwana de la République ? Motus, findus, heu-reu-se-ment il y a l’anus. L’anus
Djel yo fèmen di kon klo comme dirait le père Duclos.
Lè yo malad… « On va en France…le pays des droits de l’homme qui a déclaré l’#esclavage crime contre l’humanité, mais où #Colbert le père du #Codenoir a encore 1 statue devant l’ #AssembléeNationale et ça ne nous dérange pas ».
Fok fouté sé isalop ta la dèwo. Bann malpwop. « J’aime le pays, j’aime la Martinique », an kounia sa man pa lé di zot la. Bann chyen-ne abiyé an moun (juron féminin, légitimité par son utilisation impunie).

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer