Rodolphe Désiré…l’une des derniers dinosaures du parti d’Aimé Césaire placé en garde à vue en Martinique

Ce jeudi 19 septembre 2019, a été d’une grande richesse judiciaire. Tout d’abord, en France le pays des droits de l’homme qui a déclaré l’esclavage crime contre l’humanité, le procès du chanteur Kalash a été renvoyé au 2 avril 2020, celui de Jean-Luc Mélenchon par son empreinte théâtrale aurait pu se jouer en actes et en #Martinique, Rodolphe Désiré, 82 ans, un des derniers dinosaures du PPM, maire de la commune du Marin depuis 36 ans a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Place d’Armes au Lamentin. Il est entendu, tout comme, Lucien Pierre Élien un de ses collaborateurs de cabinet, Jean-Louis et Arthur De Lucy de l’entreprise Carenantilles , dans le cadre d’une enquête sur le marché de la rénovation de la plate-forme de carénage du Marin.

Les questions posées doivent vraisemblablement voire sûrement concerner le financement de 22 millions d’euros du carénage de la marina inauguré en 2016. À suivre.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer