United Airlines invente la classe « Fight Club » (vidéo)

La compagnie américaine United Airlines a surbooké un vol et pour « faire de la place » pour ses employés, elle a demandé à plusieurs passagers descendre de l’avion. Qu’ils le veuillent ou non.
Cet homme n’a pas voulu…
Le reste se passe de commentaire.
Welcome in Capitalism.

Les réseaux sociaux sont en feu… le CEO de la compagnie a dû s’expliquer. Ces la deuxième fois que sa compagnie prouve qu’elle est déconnectée de la réalité de 2017… la dernière fois c’était pour avoir refuser d’embarquer des filles de 10 ans car elles étaient en « leggins »…

C9FOgBYUAAA1BCz

C9FLf3dXYAQHKBd

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer