Marcel Clodion va-t-il monter en grade à la CTM ?

On pourrait le croire puisqu’avec sa comparse, ils ont réussi à faire le vide autour du président du Conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Martinique.

On pourrait le croire puisqu’il arrive au bout de son contrat et qu’une curieuse déclaration de poste a été réalisée auprès du Centre de gestion de la fonction publique pour un poste de Conseiller technique auprès du Président du Conseil exécutif de la CTM.

Ce conseiller technique auprès du président, qui aura rang d’administrateur territorial (c’est très bien payé ça), sera chargé :

  • d’accompagner le président dans ses choix et prises de décisions stratégiques en matière de changement organisationnel
  • Contribuer à la mise en œuvre d’évaluation des politiques dans tous les domaines du développement
  • Aider à définition stratégique des politiques territoriales
  • Assurer la coordination et le suivi des grands projets menés par le Président

Jusque-là ? Rien à dire.

Et puis on découvre à la case profil souhaité, outre le blablabla habituel sur la connaissance de l’administration, qu’il faut que ce conseiller technique ait un DESS Consultant en organisation.

Première inquiétude : en quoi un « DESS Consultant en organisation » donne les connaissances, le savoir utile pour être efficace dans ces missions stratégiques auprès du Président du Conseil exécutif de la CTM ? Développement économique ? Politiques territoriales ? Un consultant en organisation est expert dans ça ?

Et le savoureux « décision stratégique en matière de changement organisationnel », est-ce de l’organisation de l’administration dont il s’agit ? Est-ce de l’organisation du fonctionnement du Conseil exécutif et de l’Assemblée et de l’amélioration de leurs rapports ? Est-ce qu’on parle là de l’évolution institutionnelle de la Martinique ? Là aussi, « DESS Consultant en organisation », ça le fait ? C’est bon pour ça ?

Dans tous les problèmes de la Martinique, c’est d’un consultant en organisation que le Président du Conseil exécutif a besoin ?

Deuxième inquiétude : est-ce que c’est ce diplôme qui est exigé parce que c’est celui-là (et peut-être le seul) que possède le sieur Marcel Clodion ?

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer