Réaction du CDI au discours du Premier Ministre Jean-Marc #Ayrault en Guadeloupe

Jean-Marc Ayrault nous a offert un discours pauvre en propositions. Il est au fait en ce qui concerne le constat mais n’a su nous porter les propositions fortes que nous attendions. Nous n’espérions pas voir le père noël ou encore moins un touriste de passage (de son discours).
Mais, nous attendions des propositions permettant de lutter contre la délinquance, contre le chômage, contre la baisse du pouvoir d’achat, pour le développement économique, …

Nous espérions une position ferme d’un gouvernement socialiste contre les maux à l’origine de la dérive de notre société et pas seulement un Etat qui arrive pour agir sur les conséquences d’une Guadeloupe qui va mal. Il est indispensable de lutter contre les origines de ce mal qui nous ronge au lieu de se concentrer sur ses conséquences.
Nous avons pu noter la proposition de la hausse des effectifs de polices, mais nous tenons à souligner que face au déficit en termes de formation, qu’il est indispensable de repenser l’accompagnement à l’insertion et à la réinsertion sans pour autant oublier de renforcer notre système scolaire afin de venir en appui à nos jeunes qui réussissent et qui gagneraient à être mis en lumière.
La place de la jeunesse Guadeloupéenne ne se situe pas en prison mais en formation ou à exprimer ses talents !

Pour Le Conseil d’Administration
Jean-Philippe COURTOIS Secrétaire Général du CDI

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer