La Martinique entre drapeaux et manque de peau…

Même dans le #carnaval, le malaise durable des martiniquais-es transpire comme un canari de châtaignes bloqué dans un bus du #TCSP par un syndicaliste qui envisage de déposer une plainte. Cette charmante femme met en lumière le scabreux positionnement dans l’espace d’une île où on confond pistache et cacahuète. Eh oui…manque de peau. Il n’est pas évident de se draper dans toutes ces histoires de drapeaux. On est dans de beaux draps.

Et pendant ce temps là en #France le pays des droits de l’homme qui a déclaré l’#esclavage crime contre l’humanité, #Colbert le père du #Codenoir a encore 1 statue devant l’ #AssembléeNationale et ça ne dérange personne.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer