Assemblée générale du MIM : à qui profite les mensonges de la presse en Martinique ?

Le Marie-Jeanne bashing atteint des sommets en #Martinique.
La presse locale semble sous une influence quasi …maçonnique. Les journalistes enfilent les mensonges et traquent le leader du MIM et ses nerfs comme lors d’une chasse à courre.
L’Assemblée Générale du Mouvement Indépendantiste a été leur nouveau terrain de jeu. Un jeu dangereux mais qui doit bien profiter à un sombre commanditaire. Sur Martinique la 1ere radio, le mensonge est énorme mais comme la communication n’est pas le fort des patriotes, le faux s’installe durablement dans le lit de la vérité.

Seul hic, quand on se renseigne, au-delà de WhatsApp le nouvel outil de propagande des opposants, en contactant Sylvio Gibon, le gérant de l’Espace DD où devait avoir lieu cette assemblée générale sous tension, la vérité est tout autre.
C’est lui qui a posé le cadenas contrairement à ce qui est dit dans cet audio. L’auditeur lui a eu une énième vile parole d’évangile. Le mal est fait. Alfred Marie-Jeanne passe pour la énième fois pour un dictateur. Un dictateur qui a eu comme attaché parlementaire durant près de 20 ans le petit gentil…Jean-Philippe #Nilor qui aujourd’hui tient quasiment toute la presse de l’île par les couilles et le clito. La Martinique est devenue un grand bungalow sur une plage de sable métis. Préparez vos culottes et la graisse de phoque you, il va y avoir du sport de chambre. Eh oui ça se passe comme ça quand une population accepte les mensonges d’un homme qui ment avec la foi en Dieu, le lundi, le mardi, le mercredi, le…j’ai dit.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer