Empoisonnés, nous sommes tous empoisonnés par le chlordécone…

Et on s’en fout…. Enfin, pas tout le monde…. mais, la plupart des martiniquais s’en foutent, car ils acceptent le chlordécone, ce poison qu’ils ont dans leurs sang (92% de la population martiniquaise), comme ils s’accommodent des cyclones, des tremblements de terre, des tsunamis, des accidents de voitures et des éruptions volcaniques ; juste un risque supplémentaire…
Le corps médical hurle que si on ne fait rien aujourd’hui, dans 50 ans il n’y aura plus de martiniquais de Martinique en Martinique, …. Ouiii ? Kestudi ? Là en ce moment, la préoccupation c’est les « chanté-nwel » et après ce sera les réveillons….
Louis Boutrin et Raphael Confiant (« Chronique d’un empoisonnement annoncé » – 2007), le Docteur Jos-Pélage (pédiatre, membre de l’AMSES) et Eric Godard (ancien spécialiste du chlordécone des services de l’Etat) faisaient le point hier soir à l’Hôtel de l’Assemblée de Martinique, avenue des Caraïbes, sur le thème « Où en sommes-nous ? Que pouvons-nous faire ? »
Et pendant ce temps, à Paris, la Macronie En Marche désavoue son leader et président de la République (Emmanuel Macron en septembre en Martinique : L’Etat doit « prendre ses responsabilités…. et avancer sur le chemin de la réparation ») en refusant une hausse des crédits du Plan Chlordécone d’1 million d’euros. C’est où le chanté-nwel ce soir ?

#martinique #chlordécone #empoisonnement

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer