LA DEMOCRATIE EST EN DANGER EN MARTINIQUE ! L’ACTUEL PRESIDENT DE REGION MENACE L’OPPOSITION

image

Le CCC (cas Catherine Conconne) est au centre d’un bras de fer d’unijambistes entre le président de la Région #Martinique Serge #Letchimy et les élus de l’opposition du groupe «Patriotes Martiniquais et sympathisants». Ça sent fort la démocratie participative

Par Daniel Marie-Sainte.

En mains une lettre recommandée, reçue ce jour, par laquelle l’actuel président de Région Martinique menace les élus de l’opposition du groupe « Patriotes Martiniquais et sympathisants » de représailles et de répression !

Rien de moins !

Il nous reproche d’avoir refusé de siéger à la séance plénière du 22 septembre 2015 et à la commission permanente du 24 septembre 2015, en présence de l’ex-1ère vice-présidente démissionnaire !

Nous rappelons qu’une élue volontairement démissionnaire d’une assemblée de manière non équivoque, ne peut continuer à y siéger.

Rester passifs devant une telle violation de la loi, c’est se montrer complices !

Choisissant de concilier la morale et la politique, nous avons formé un recours en contentieux pour dénoncer cette situation incongrue !

Dans notre vie de militants, la menace de répression ne nous a jamais fait reculer, ce n’est pas aujourd’hui que nous fléchirons dans la défense du droit et de la morale en politique !

Le 8 octobre 2015

Daniel MARIE-SAINTE
Vice-président du Conseil régional
Chef du groupe des élus « Patriotes Martiniquais et sympathisants »

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer