Le prix No.bel d’ingénierie attribué à la Région #Martinique…

20140213-234233.jpg

La gouvernance de Monopoly…. nouveau fléau en Martinique ?
A la plénière du 11 février 2014 du Conseil Régional, ce n’est pas un faitout  mais un trempage ou un migan qui a été découvert et recouvert immédiatement par le Président de Région #Martinique Serge #Letchimy, puisque celui-ci a retiré de l’ordre du jour, précipitamment et sans explications, les points suivants,:

* Retrait de la Région Martinique de la SAGIPAR Guadeloupe-Martinique.
* Création d’une « société de Capital-Risque en Martinique  » portée par Jean CRUSOL !

Le magasine économique Inter-Entreprise nous donne une partie de la recette du Migan. http://www.interentreprises.com/fr/actualites-en-images/11116-capital-risque-en-martinique-firm-1-2-3-et-fprm-dysfonctionnements-et-risque-penal

La SAGIPAR (SOCIETE ANTILLES GUYANE D’INVESTISSEMENT ET DE PARTICIPATIONS) est une société de Capital Risque et vise les PME de Guadeloupe et Martinique en création. La SAGIPAR gère ses fonds propres (4,7 millions d’euros) ainsi que le fonds d’investissement de la Région Martinique (FIRM – 5,5millions d’euros), le fonds participatif de la Région Martinique (FPRM – 2 millions d’euros) et de la Région #Guadeloupe (FIRG – 3,5 millions d’euros). Pas folle la guêpe, la Région #Guyane n’est pas présente dans cette cuisine antillaise…

Que nous apprend le magazine économique ?

La Direction et le Conseil d’Administration de la SAGIPAR ont appris fortuitement lors de la consultation du dossier d’une entreprise, que le Directeur Délégué signe un décaissement au Crédit agricole de Cluny à hauteur de 2,7 millions d’euros sans en faire part à son Conseil d’Administration et sans la signature du Directeur Général guadeloupéen mais avec la signature d’un élu de la Région Martinique (Jean CRUSOL)….

Cette procédure défiant les règles qui s’appliquent à toute société financière, notamment celle gérant des fonds publics, qui prévoient que le commanditaire ne peut pas être celui qui décaisse les fonds… Une lettre du 19 mars 2012 de la présidence du Conseil Régional de la Martinique reconnaît ces dysfonctionnements qui relèvent pourtant du pénal. …

A cause de ces agissements, le conseil d’administration a décidé de suspendre le Directeur Général Délégué à partir du 19 avril 2012 jusqu’à nouvel ordre. L’affaire aurait pu être claire et nette…

C’est pourtant à ce moment que Saint Millemploix réalise un miracle. A l’origine, le Conseil d’Administration devait statuer sur la révocation du Directeur Délégué indélicat, mais une lettre de la Présidence du Conseil Régional de la Martinique reçue en pleine séance… demandait de surseoir à la décision de révocation, le temps qu’une enquête soit menée (Sic)…

Nous sommes en Février 2014, 22 mois après… Le cas du Directeur Général Délégué n’a toujours pas été tranché… « ..et il agit auprès des porteurs de projets comme si de rien n’était… » Pire, pendant un moment il a été évoqué un reclassement de cet « Ingénieur » dans le staff Régional Martiniquais…

EXPAY, BOUDOOM, LES CHAUSSURES, LES VEDETTES, LE CEREGMIA, LA TOUR LUMINA, AIR MARTINIQUE, LA SEMAIR…

Vraiment i pas bel…

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer