Martinique : le G20 n’est pas mort… pire il annonce que Alfred Marie-Jeanne et Claude Lise ne seront plus là en 2020

20130203-162440-370x223

Le dimanche 9 octobre 2016, la rédaction radio de #Martinique 1ère recevait dans l’émission Face à la 1ère,  Bruno Nestor #Azérot, député maire de Sainte-Marie.  51 mn et 55 secondes qui prouvent une fois de plus que BNA est tout sauf un grand orateur. Nous avons les élus qu’on mérite et c’est ce qui irrite mes rites. A un peu plus de 1 mn 55 de la fin de cet échange ennuyeux et ennuyant, le journaliste Alain Livori posa la question qui se bousculait au portillon de toutes les lèvres. QUID DE L’EX G20 ? BN frais comme un biscuit Lu trempé, tomba alors dans un visqueux migan verbal.

Eh oui… il n’a pas le verbe glaire et creux d’un romantique qui ne va qu’au coeur qui use de mot tel l’andidantité et autres niaiseries. En moins d’une minute, il démontra qu’il est important de penser ses propos :

« …de toutes les manières en 2020, il va se passer des choses puisque Marie-Jeanne péké la…euh…euh…Lise péké la …dot moun péké la…d’une manière générale donc forcément il y aura sûrement une nouvelle offre…maintenant ce sera aux populations de décider ».

Voilà qui est clair.

Ainsi, la mutation G20 ==> Martinique Perspective met en lumière les acteurs du complot qui a échoué en 2015 suite à un mauvais calcul.

Aussi, quand l’avocate élue à la CTM, la brillantissime et experte visionnaire Sandrine Saint-Aimé , en mode Letchimytho, affirme que le G20 de son « ami frère… » Nilor est mort et enterré… elle prouve qu’elle ferait un très mauvais, voire un piètre médecin légiste dans cet univers où on confond pistache et cacahuète.

Reste à savoir ce que l’envoyé spécial du romantique qui ne vanus cocus voulait signifier en disant « de toutes les manières en 2020, il va se passer des choses puisque Marie-Jeanne péké la…euh…euh…Lise péké la« . Ne me dites pas qu’il lit dans les boules de cristal ? Ne me dites pas qu’il table sur la mort de ces deux hommes ?

Noooooon, je n’ose pas le croire. Oh mon Dieu, oh my God, oh Djee Zeus, oh Pape Francois, oh Monségnè, oh my bouteille de rhum Saint-James.

Eh oui, comme dirait mon ami Franck le maçon en ce jeudi… après le retour du jet d’ail c’est celui du j’ai dit.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer