Merci je vais bien

Par Jean-François Jeff Lafontaine.

Jean-François Lafontaine a été le Directeur de Cabinet de Serge Letchimy au Conseil Régional de Martinique ces cinq dernières années. Dans ce texte, qui circule sur les réseaux sociaux, l’homme claironne qu’il est debout et qu’il va bien. On veut bien le croire même si l’homme est amer car la défaite à gout de fiel.

Par contre, on a trouvé un peu cucul qu’il utilise le texte rabâché de Kipling. Ça, c’est pas top, ça fait niveau collège.

Merci je vais bien.

Nombreux êtes-vous à m’appeler, m’écrire, à me témoigner par un geste, un mot une attention votre soutien.

Soyez tous remerciés pour cette tendresse, cette générosité, cette affection. Votre présence m’est précieuse encore plus en ces moments.

Je veux cependant vous rassurer, je vais BIEN. Je suis debout, blessé mais bien debout. Debout, serein, droit, fier, et surtout lucide.

Je ne nourris ni rancoeur, ni aigreur, ni amertume, ni regret.

Je suis debout et j’avance.

Le peuple est souverain et je suis trop attaché à la démocratie, trop respectueux de ses valeurs pour aujourd’hui vouloir en contester, voire même en critiquer ses effets.

Tout élu doit être respecté. Je me suis toujours battu au côté de mon Président, pour la Martinique et je ne peux que souhaiter bon courage à ceux qui reprennent ce flambeau et se battront je n’en doute pas, corps et âme pour elle et tous les siens.

Nos espoirs, nos ambitions n’ont pas été couronnés de succès.

Il y a j’en suis sur des leçons à en tirer, des enseignements à prendre, le temps viendra pour cela, nous saurons le faire en toute humilité, sans concessions.

Néanmoins je garde une reconnaissance profonde pour toutes ces personnes qui nous ont accueillies, encouragées, soutenues, pendant cette campagne. Toutes ces personnes qui ont fait le choix de notre programme, qui ont compris notre projet pour la Martinique et qui ont vu dans cette alliance une conception nouvelle et différente de la politique. Une politique faite de rassemblement, de rigueur, de droiture, de transparence.

Les alliances en face ont été plus fortes. Honneurs aux vainqueurs.

Une ère nouvelle s’ouvre. A une autre place, je serai toujours ce militant d’une Martinique gagnante, rayonnante, ouverte et bienveillante à l’égard de tous ses enfants.

La vie est un cadeau, la mienne est pleine de surprises. Bonnes ou malencontreuses, elles m’enrichissent et font de moi l’homme que je suis. Un homme heureux, comblé, satisfait.

Je suis reconnaissant de la confiance que m’a témoigné Serge Letchimy durant ces longues années. Mon engagement auprès de lui et au projet qu’il défendait a été total, dévoué sans exclusive. Je garderai de lui l’image d’un homme droit, résolument au service de son pays et en quête du bonheur pour tous les Martiniquais.

Rien ne saurait venir entacher ce respect que je lui porte. De notre collaboration je ressors l’âme en paix, avec le sentiment du devoir accompli et un amour renforcé pour notre Martinique.

A ceux qui ont travaillé à mes côtés au cabinet pendant 5 ans, je veux dire ma fierté, mon admiration et ma reconnaissance. Ne vous sentez coupable d’aucune insuffisance. Si manquement il devait y avoir, en tant que Directeur j’en porte l’unique, l’entière, la totale responsabilité.

Vous avez fait du bon travail. Soyez-en assurés. Une page se tourne, une nouvelle s’ouvre pour chacun de nous. Les liens tissés entre nous, jamais en ce qui me concerne, ne sauraient se distendre.

Ma famille, mes proches, mes amis, mes alliés vous êtes ma plus grande richesse, ma plus belle conquête. Merci de tout ce qui nous unit, cette main qui se tend, cette oreille qui se penche, cette caresse qui apaise, ces mots qui réconfortent…

Chaque jour depuis 40 ans je ressasse les vers plein de sagesse de Kipling, ces extraits résonnent encore plus aujourd’hui.

Gagner ou perdre ce qui compte c’est ce qui reste.

« 

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie

Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,

Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties

Sans un geste et sans un soupir ;

……..

………

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite

Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,

Si tu peux conserver ton courage et ta tête

Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire

Seront à tous jamais tes esclaves soumis,

Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire

Tu seras un homme, « 

Merci je vais bien.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer