Monsieur le Préfet de la Martinique…pouvez vous me renseigner sur le rôle exact de Maguy Marie-Jeanne à la Collectivité Territoriale de Martinique ?

Le 28 juillet 2017, après plus de 50 heures de débat et l’examen de plus de 800 amendements, les députés de France, le pays des droits de l’homme qui a déclaré l’esclavage crime contre l’humanité, ont adopté le projet de loi ordinaire visant à restaurer «la confiance dans la vie politique» par 319 voix contre 4, puis le projet organique, avec 203 voix contre 37.

Cette loi signifie clairement, l’interdiction des emplois familiaux de collaborateurs «pour la famille proche» (conjoint, partenaire de Pacs, concubin, parents et enfants ainsi que ceux du conjoint, partenaire de Pacs ou concubin) pour les ministres, parlementaires et  exécutifs locaux, sous peine de trois ans de prison et 45 000 euros d’amende, avec restitution des sommes versées.

Cher Monsieur, Franck Robine, Préfet de la République française, vous, le premier donc le plus important dignitaire de cette île qui, se prend pour un PAYS…aidez moi, je vous en prie, please, por favor, je vous en supplie, humblement, à comprendre les subtilités vaporeuses de la singulière langue de #Colbert. Oups. De Molière. Je me suis, bien malgré moi, procuré ce troublant document :

Monsieur le Préfet, j’avoue que la dénomination de… Directrice Coordination des Affaires Extérieures de la Promotion de l’Action Territoriale et de la Prospective me turlupine dans le Q.I.

Qu’est-ce ça veut dire ? En sus , j’aimerai savoir qui aujourd’hui occupe son ancien poste ?

Dans l’attente d’une réponse éclairante, notamment pour les français de Martinique, je vous prie Monsieur le Préfet d’agréer mes sincères salutations républicaines. Vive la France.

gilles dégras

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer